Durant le Mois de la Transmission-Reprise, instauré par la Région Nouvelle-Aquitaine, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) Nouvelle-Aquitaine met en place « Villes & Villages de la reprise ». Cette manifestation valorise les collectivités locales impliquées dans la transmission-reprise des entreprises de leur territoire.

En Nouvelle-Aquitaine, plus du quart des chefs d’entreprises artisanales ont plus de 55 ans.

C’est pourquoi les transmissions-reprises d’entreprises artisanales jouent un rôle de premier plan dans le maintien d’une offre locale de services, notamment en milieu rural.Véritables enjeux de développement économique, elles sont un levier essentiel au maintien de l’emploi, au développement de l’apprentissage, et à la préservation de savoir-faire artisanaux.

Sensibiliser les chefs d’entreprise et le grand public.

Afin de sensibiliser les chefs d’entreprises et le grand public à la transmission-reprise, la CMA Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec la Région, renouvelle son opération « Villes & Villages de la reprise » au sein des douze départements. L’objectif de l’événement est de valoriser les collectivités locales impliquées dans la transmission-reprise des entreprises de leur territoire, et de sensibiliser sur les aides financières et les accompagnements dont peuvent bénéficier les cédants et les repreneurs potentiels.

40% de repreneurs trouvés grâce à la CMA.

C’est aussi l’occasion pour les artisans de rencontrer des conseillers et experts en transmission au sein des Chambres de métiers et de l’artisanat de niveau départemental, afin de profiter d’un accompagnement individualisé. Depuis 2015, près de 40% des artisans cédant leur entreprise ont trouvé un repreneur grâce à la CMA Nouvelle-Aquitaine.

Les chiffres clés en Nouvelle-Aquitaine

  • 26 % des dirigeants d’entreprises artisanales ont plus de 55 ans
  • 780 nouveaux cédants ont été enregistrés et accompagnés par la CMA Nouvelle-Aquitaine pour trouver un repreneur en 2020
  • 38.2% des entreprises accompagnées ont été reprises (période 2015-2019)

En Dordogne, rendez-vous le 25 novembre 2021 au BUGUE

En Dordogne, l’opération « Villes & Villages de la reprise » se délocalise au Bugue, et s’articule autour d’une visite d’entreprises artisanales reprises récemment et accompagnées par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Entreprise VIZ’ARA – Salon de thé, glacier

La matinée démarre avec la visite de l’entreprise VIZ’ARA, reprise au printemps 2019 de la « Pâtisserie CAUET ». C’est en 2017 que les repreneurs, M.Hamon et Mme Morilleau, prennent la décision de quitter la Guyanne pour revenir en Métropole. Ils exploitent alors un fonds de restauration en location gérance situé au Bugue : la Renaissance. Désireux de s’installer sur la commune, ils cherchent une entreprise à reprendre et sont contactés par M et Mme Cauet, exploitants d’une pâtisserie / salon de thé. Le projet se concrétise au printemps 2019, autour de 4 activités : pâtisserie, restauration, bar et fabrication de glaces. Suite à la crise sanitaire, l’entreprise VIZARA décide de prendre un nouveau virage, en abandonnant progressivement la pâtisserie au profit de la fabrication de glaces artisanales.L’entreprise, accompagnée par Jean-Patrick Landreau, en charge du développement économique sur ce territoire, a bénéficié de l’« Aide à l’amorçage reprise » attribuée par le Conseil Régional, en plus des autres subventions à l’investissement et à la reprise.

Entreprise A L’IMAGE DE SOI – Salon de coiffure

Suite des visites avec Mme Jooren-Laval, qui reprend au mois de juillet 2020 le salon de coiffure dans lequel elle était salariée depuis 21 ans. Elle connaît bien l’entreprise, la clientèle ainsi que l’environnement et part dans cette reprise avec de sérieux atouts commerciaux. Pour marquer son ancrage, elle a choisi de rebaptiser le salon, et d’inclure des produits végétaux mais aussi locaux, fabriqués en Dordogne, pour une démarche plus responsable. Elle axe sa stratégie commerciale sur le bien être et l’activité de barbier, très en vogue en ce moment. Jean-Patrick Landreau, expert Chambre de Métiers sur le territoire, l’accompagne sur son projet de reprise, notamment sur le dossier financier auprès des banques et les aides dont elle peut bénéficier pour concrétiser son objectif. Ces entreprises ont fait le choix de la reprise plutôt que de la création d’entreprise, permettant de faire perdurer les commerces artisanaux de proximité en milieu rural.

De belles initiatives accompagnées par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat en Dordogne et par ses partenaires publics et privés

Durant cette matinée, un atelier “Transmission, les secrets d’un parcours réussi” dédié au cédants d’entreprises artisanales sur l’arrondissement du Bugue est proposé à la Médiathèque à partir de 11:00