Créateurs d’entreprise, partez du bon pied !

Ça y est, c’est décidé, vous vous lancez dans l’aventure de la création d’entreprise artisanale ? Créer une entreprise ne s’improvise pas et il peut vous sembler difficile de savoir par où commencer. Pas de panique ! Les conseillers spécialisés de la Chambre de métiers et de l’artisanat sont là pour vous guider dans votre projet ! Nous avons des solutions adaptées à chaque parcours.

La preuve de notre expertise ? 87 % des entreprises créées avec notre aide sont pérennisées 5 ans plus tard !

Faire vos premiers pas

Comment créer mon entreprise ? Vaut-il mieux en trouver une à reprendre ? Quel est le parcours à suivre ? Quels sont les dispositifs réglementaires existants ? Quels financements puis-je obtenir ? Autant de questions dont vous pouvez obtenir les réponses lors de la première étape du parcours du futur chef d’entreprise : la réunion d’information collective. Gratuites, accessibles à tous, sur inscription, elles ont lieu tous les vendredis à Coulounieix-Chamiers, au siège de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Dordogne. Durant cette matinée, après une présentation en groupe, vous pouvez faire un premier point individuel sur votre projet.

Démarrer du bon pied

Devenir entrepreneur, c’est accéder à de nouveaux droits, mais aussi de nouveaux devoirs. Si vous maîtrisez votre domaine d’activité, il n’est pas toujours aussi aisé de s’y retrouver dans les obligations et les compétences nécessaires à la gestion d’une entreprise.

Grâce à nos packs de formation dédiés aux créateurs, sécurisez le lancement de votre entreprise et démarrez votre activité dans les meilleures conditions !

Pack Micro : durant 2 jours, obtenez les premières informations sur la micro-entreprise et vérifiez si ce régime est bien adapté à votre projet. Vous appréhenderez les notions juridiques, fiscales et sociales de la micro-entreprise. A l’issue de ce stage, vous serez capable de réaliser les démarches administratives propres au régime de la micro-entreprise.

>> Les prochaines dates de stage Pack Micro <<

Pack Premium : 5 jours (du lundi au vendredi), pour s’initier aux thématiques suivantes : analyse du marché, formes juridiques, fiscalités, régimes sociaux, financements, gestion commerciale, offre de formations…Appréhendez le pilotage et la gestion de votre entreprise, élaborez une étude prévisionnelle de votre projet, trouvez des clients et mettez en œuvre une stratégie commerciale efficace pour vendre sur site ou en ligne vos produits et services. Nos conseillers et partenaires vous accompagnent tout au long de la formation à l’aide d’exercices et de mises en pratique.

>> Les prochaines dates de stage pack Premium <<

Renseignements : conseil@cm24.fr – 05 53 35 87 00

Vous recevez régulièrement du public ? Accueillez les créations d’un artisan d’art

Les Chambres de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine font appel aux qualités de cœur des artisans pour une action de solidarité « inter-artisans ».

Depuis la crise Covid-19, les artisans d’art voient s’annuler toutes les manifestations sur lesquelles ils pouvaient présenter leurs créations et rencontrer leurs clients potentiels. En Dordogne, près de 40 % d’entre eux ont perdu plus de 90 % de leur chiffre d’affaires au cours de la période de mars à mai. (>> Téléchargez l’état des lieux suite à une enquête menée auprès des artisans d’art du département <<)

Les boutiques reprennent leur activité, mais les événements publics, salons, marchés, sont le plus souvent reportés en 2021. Pour que ces artisans d’art puissent montrer leur travail au public, vous, artisan qui accueillez régulièrement des clients dans votre point de vente, vous pouvez les soutenir en exposant leurs créations dans votre entreprise.

Une idée simple : offrir à un artisan d’art un espace pour exposer ses créations dans votre lieu de vente pendant au moins 15 jours.

C’est un partenariat vertueux car ces expositions vous mettront aussi en valeur en tant qu’artisan d’accueil : votre générosité et votre solidarité sera mise en lumière. Les créations de l’artisan que vous exposez seront également source d’attractivité vis-à-vis de vos clients.

Les CMA mettront un éclairage sur ces tandems avec une communication réseaux sociaux, presse, etc. d’août à décembre 2020.

Comment ça marche ?

  • Vous réservez un emplacement dans votre point de vente, ou dans une vitrine, et l’artisan d’art y installe ses pièces.
  • L’artisan d’art s’occupe de l’assurance de ses pièces.
  • Vous définissez ensemble les modalités de vente. Vous pouvez choisir simplement de donner les cartes de l’artisan : si un client est intéressé, il prend contact avec l’artisan d’art. Vous pouvez également proposer de remettre la pièce au client contre un chèque établi par ce client au nom de l’artisan d’art…
  • La CMA s’occupe de rechercher des artisans d’art intéressés. Elle leur transmet vos coordonnées et ils prennent rendez-vous avec vous pour voir sur place si le projet est faisable.
  • La CMA vous fournit une fiche pratique pour mettre en place l’action. Elle vous accompagne dans le déroulement.
  • Une charte fournie par la CMA, signée par votre artisan d’art et vous, officialisera les engagements de chacun.
  • La CMA communique sur l’opération. Elle assure la promotion de votre entreprise qui accueille un artisan d’art.

En tant qu’artisan d’accueil, vous intervenez à titre gracieux. Cette action s’inscrit dans un élan de solidarité inter-artisan.

Des retombées pour votre activité et pour votre image de marque

Cette action vous permettra de promouvoir de façon originale votre entreprise. Vous pouvez même vous entendre avec votre artisan d’art pour qu’il anime une démonstration ou une animation dans votre point de vente.

Votre CMA vous enverra (par poste ou par mail) un kit de communication comprenant une affiche et une vignette pour votre devanture ; une affichette explicative dans le magasin signalant que vous participez à cette démarche de solidarité inter-artisan, pour soutenir un artisan d’art ; un cartel à poser devant les créations exposées pour identifier l’artisan d’art qui expose et l’espace d’exposition.

Vous et votre artisan d’art pourrez vous promouvoir mutuellement sur vos supports. Votre CMA vous communiquera des pistes pour valoriser votre « tandem » et mettre en avant votre action solidaire.

Le réseau des CMA et la Région Nouvelle-Aquitaine va communiquer tout au long de l’action sur le site www.metiers-art.com au travers d’une carte interactive. Votre CMA est relais de cette communication. Elle mettra en avant votre point de vente sur les réseaux sociaux et sur ses supports de communication. Elle transmettra vos coordonnées à des journalistes pour des interviews de vous-même et de votre artisan d’art.

Comment participer à ce projet ?

Vous pouvez vous manifester auprès de votre référent Métiers d’art à la CMA Dordogne en envoyant un mail à l’adresse suivante : p.deraymond-cahuzac@cm24.fr

>> Inscrivez-vous grâce au formulaire en ligne <<

Devenez l’égérie de l’artisanat périgourdin

Faisant la promotion d’une consommation locale auprès des citoyens, d’un achat de proximité nécessaire au bon fonctionnement de toute la société, la campagne Vivons local, vivons artisanal, lancée fin 2019, résonne particulièrement aujourd’hui. De nombreuses entreprises locales ont vu leur activité drastiquement réduite ou purement et simplement stoppées durant le confinement.

Tout l’été et jusqu’à la fin de l’année, les couleurs de Vivons local, vivons artisanal vont être redéployées sur le réseau d’affichage du département, mais aussi dans les médias et sur les réseaux sociaux pour inciter les habitants de Dordogne à faire appel aux entreprises du coin de leur rue.

Casting d’artisans

Dans notre volonté de promouvoir l’artisanat périgourdin, nous aimerions que les prochaines affiches soient réalisées avec des photos d’artisans de nos territoires. Nous lançons le casting pour trouver nos effigies !

Envoyez-nous votre candidature par mail avant le 31 juillet prochain pour vous faire tirer le portrait par un professionnel et devenir l’un des prochains visages de Vivons local, vivons artisanal !

Contact : vivonsartisanal@cm24.fr

Parcourez la Route des métiers d’art 2020 !

L’édition 2020 du répertoire des artistes et artisans d’art du département est parue ! Disponible dans nombre d’offices de tourisme du département, mais aussi dans les hébergements touristiques et les ateliers, le carnet de route des métiers d’art regroupe plus de 70 adresses de professionnels métiers d’art à travers la Dordogne.

Découvrez-les ainsi que leurs productions uniques, en version papier, en version digitale, ou sur le site du Comité départemental du tourisme en cliquant sur ce lien.

Sentinelle : écouter et aider les chefs d’entreprise en difficultés psychologiques

Chef d’entreprise artisanale, vous ne comptez pas vos heures, parfois au mépris de votre propre santé. Sans l’appui d’un service de santé au travail dédié, c’est souvent seul que vous faites face. Ne restez pas seuls confrontés aux difficultés lorsqu’elles surviennent. Votre santé représente un capital primordial pour votre entreprise !

Après la crise sanitaire, mais également de manière plus générale, les chefs d’entreprise peuvent avoir un lourd poids sur les épaules, économiquement ou psychologiquement. Le rôle de dirigeant n’est pas de tout repos. Pour éviter qu’un cercle vicieux ne s’enclenche, conduisant certains entrepreneurs jusqu’au suicide, un dispositif de soutien psychologique est déployé en Nouvelle-Aquitaine. Maillon de la chaîne de prévention, la Chambre de métiers et de l’artisanat de Dordogne a formé spécifiquement quatre de ses agents, qui ont appris à écouter et détecter les signaux de détresse chez les dirigeants en souffrance.

Un accompagnement dédié sera proposé aux entrepreneurs qui le souhaitent : avec leur accord, leurs coordonnées seront transmises à un psychologue clinicien du dispositif. Le chef d’entreprise sera rappelé dans les heures qui suivent pour mettre en place le suivi nécessaire dans les moments les plus durs. Il bénéficiera de trois téléconsultations gratuites, prises en charge par la Région.

Vous pouvez contacter directement les agents du dispositif par mail : sentinelle-cm24@cm24.fr

Remontez la pente économiquement avec Rebond !

Votre entreprise rencontre des difficultés économiques suite à la période de confinement ? Nous proposons aux entrepreneurs fragilisés par cette crise un programme d’accompagnement spécifique, pris en charge par la Région, pour les aider à remonter la pente : le programme Rebond.

A travers un état des lieux complet de la situation de votre entreprise, passant par une mise à plat de ses chiffres et un examen approfondi des leviers à votre disposition, les conseillers territoriaux de votre Chambre de métiers et de l’artisanat vous aideront à trouver les solutions les plus adaptées pour passer cette période difficile.

Cet accompagnement d’une quinzaine d’heures comprend :

  • Un rendez-vous entre le chef d’entreprise et un agent de la Chambre de métiers pour faire le point et rassembler les éléments nécessaires
  • Une analyse financière et économique
  • Une restitution au chef d’entreprise des conclusions et préconisations
  • Un accompagnement et un suivi du plan d’actions mis en œuvre

Pour bénéficier du programme Rebond, faites appel aux services de votre Chambre de métiers et de l’artisanat : economie24@cm24.fr ou 05 53 35 87 00

Réduisez vos pertes, faites des économies !

Artisans, vous souhaitez faire faire des économies à votre entreprise ? Profitez du dispositif « TPE & PME – Gagnantes sur tous les coûts » pour bénéficier d’un accompagnement technique.
L’opération, destinée aux entreprises de moins de 250 salariés, consiste en un accompagnement technique permettant des économies grâce à l’optimisation des consommations d’énergie, de matières et d’eau et à la réduction des productions de déchets.

L’accompagnement, proposé par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) en partenariat avec les Chambres de métiers, est entièrement pris en charge pour les entreprises artisanales. Identifiez avec notre conseillère spécialisée les pertes cachées de votre entreprise, calculez leurs coûts et trouvez le moyen de les réduire. Elle vous proposera un plan d’actions et vous aidera à le mettre en œuvre.

Inscrivez-vous via notre formulaire ou contactez directement notre conseillère, Camille Poulenard au 05 53 35 87 00 ou c.poulenard@cm24.fr

>> Formulaire à télécharger ici <<

Un plan gouvernemental en faveur de l’apprentissage

Le 4 juin dernier, le ministère du Travail a annoncé un plan massif de soutien à l’apprentissage pour éviter que les jeunes souhaitant opter pour cette voie de formation ne soient pénalisés par la crise économique impactant les entreprises.

Les quatre premières mesures présentées par le gouvernement avant de nouvelles annonces prévues dans le courant de l’été :

• Une aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis : les employeurs qui recrutent entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 un apprenti mineur recevront une prime de 5 000 euros ou de 8 000 euros pour les apprentis de plus de 18 ans. Cette prime dont les contours seront précisés ultérieurement, vaudrait pour tous les contrats d’apprentissage du CAP à la licence professionnelle. Elle sera versée sans condition aux entreprises de moins de 250 salariés. Les autres devront respecter en 2021 leur objectif de 5% d’alternants dans leur effectif. A défaut, elles devront rembourser cette aide exceptionnelle.

Six mois pour trouver un contrat d’apprentissage : la durée pendant laquelle les jeunes sans employeur peuvent rester en formation au CFA a été portée par ordonnance, de 3 à 6 mois pour ceux dont la formation était en cours au 12 mars. Pour faire face aux difficultés qu’ils pourraient rencontrer pour trouver un employeur, cette mesure sera reconduite afin que ceux qui entreront en CFA en septembre 2020 puissent en bénéficier (et donc rester en formation au CFA à défaut d’employeur jusque février 2021). Les CFA qui les accueilleront seront financés selon le système du coût-contrat.

• La garantie de recevoir une proposition pour les jeunes qui ont fait le vœu de se former en apprentissage sur Affelnet ou Parcoursup : à partir de la liste de ces jeunes, l’exécutif souhaite que les partenaires sociaux, l’État (Direccte et rectorat), les Régions, Pôle emploi et les branches travaillent ensemble pour s’assurer que tous se voient proposer au moins une offre de formation en apprentissage.

• L’éligibilité des ordinateurs portables à l’aide au premier équipement versée par les Opco dans la limite de 500 euros.

Vous souhaitez recruter un apprenti ?

Votre Chambre de métiers vous aide dans la rédaction de vos contrats d’apprentissage, afin de vous simplifier les démarches administratives, tout en vous assurant de la légalité du contrat. Concentrez-vous sur l’essentiel : la transmission de votre savoir-faire !

Contact : conseil@cm24.fr – 05 53 35 87 00

Formez-vous utile ! Apprendre à répondre à un marché public

Pour aider à la reprise économique, nombre de collectivités lancent des marchés publics. Pour vous permettre d’y répondre dans les meilleures conditions, nous vous proposons des formations adaptées à votre réalité.

1. Répondre à un marché public 

Les savoir-faire maîtrisés à l’issue de la formation

  • Créer des alertes gratuites pour être informé de marchés publics de son secteur et dans sa zone d’activité.
  • Télécharger et analyser le dossier de consultation des entreprises (DCE)
  • Analyser les principales informations du règlement de consultation et des cahiers des charges
  • Remplir les formulaires liés au dossier de candidature (DC1, DC2, DUME)
  • Construire une offre répondant aux critères d’attributions et besoins exprimés
  • Savoir interpréter la pondération prix-valeur technique
  • Poser des questions par voie dématérialisée avant le dépôt des offres
  • Se doter et utiliser un certificat de signature électronique
  • Déposer ses offres par voie dématérialisée, sans ou avec signature électronique
  • Signer électroniquement un fichier PDF via Adobe Acrobat ou via une plateforme

Dates de formation

  • En présentiel : 1 et 2 juillet de 9h à 17h
  • A distance : vendredis 10, 17, 20 et 24 juillet de 9h  à 12h

2. Formation : « Chorus Pro »

Les savoir-faire maîtrisés à l’issue de la formation

  • Connaître les obligations en matière de dépôt des factures liées à l’exécution de marchés publics
  • Connaître les principes de fonctionnement, le vocabulaire et les notions de Chorus Pro
  • Créer un ou des « comptes » dans Chorus Pro
  • Enregistrer et paramétrer sa ou ses structures dans Chorus Pro
  • Déposer des factures dans Chorus Pro (cas particulier des « Factures travaux »)
  • Traiter les factures de ses co-traitants ou sous-traitants dans Chorus Pro
  • Saisir une sollicitation dans Chorus Pro

Dates de formation

  • En présentiel : vendredi 3  juillet de 9h à 17h
  • A distance : vendredis 27 et 31 juillet de 9h à 12h

Demande d’information et inscription

Frédéric Serveau  – f.serveau@cm24.fr

Plan de relance économique du Département de la Dordogne

Artisans du bâtiment, vous avez jusqu’au 14 juin pour déclarer votre intérêt pour une ou plusieurs opérations du plan de relance économique du Département de la Dordogne.

La pandémie de Covid-19 a interrompu l’activité économique pendant deux mois et aura de lourdes conséquences financières pour de nombreuses entreprises de Dordogne. Aussi le Conseil départemental de la Dordogne souhaite accompagner le tissu économique départemental dans les semaines et les mois qui viennent, en mettant en place un plan de sauvegarde économique départemental.

Dans le domaine du BTP, plus de 160 chantiers (85 opérations sur les thématiques routières et 75 opérations de bâtiment) vont être prochainement lancés. Le volume financier de ces dossiers sera compris entre quelques milliers d’euros et 40 000 € HT et permettra au plus grand nombre d’entreprises artisanales, TPE et PME de répondre aux besoins du Département.

Dans le respect des règles portant sur la commande publique, le Département étant libre d’organiser les modalités de consultation pour ces opérations inférieures à 40 000 €, elles se feront par demande de devis.

La procédure fixée est la suivante pour une mise en œuvre étalée entre aujourd’hui et décembre 2020 :

  • Il est demandé dès maintenant aux entreprises intéressées par une opération routes ou bâtiment , de manifester leur intérêt par mail jusqu’au 14 juin 2020
  • Vous pouvez indiquer par retour de mail à l’adresse :

planderelance-routes@dordogne.fr ou planderelance-batiments@dordogne.fr 

en fonction de l’opération sur laquelle vous souhaitez vous positionner avec le numéro de l’opération, son objet et les coordonnées de votre entreprise (téléphone, mail, adresse).

  • Afin de permettre aux entreprises qui seront sollicitées de répondre, il leur sera adressé une lettre de consultation ainsi que le cahier des charges leur permettant de produire leur offre.
  • Elles devront répondre dans le délai qui sera indiqué dans chaque dossier de consultation.
  • Au terme de l’analyse effectuée selon le/les critères annoncés dans la lettre de consultation, la meilleure offre sera retenue.