Le Préfet de la Dordogne, apprenti d’un jour !

Quel point commun ont Frédéric Périssat, Préfet de la Dordogne, Djalila Rouvera, Chargée de clientèle professionnelle pour MAAF Pro et Jean-Jacques Gesson, Manager sportif et social au CAP Rugby ?

Ils ont revêtu, tous les trois, un bleu de travail, des gants et leurs chaussures de sécurité (ainsi que leur plus beau masque) pour partager pendant une matinée la formation professionnelle des apprentis de la filière « Maintenance des Véhicules » du CFA des Métiers de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Dordogne.

Au programme de la matinée, ces personnalités engagées, à différents niveaux, dans la promotion de l’apprentissage, la protection et l’insertion des jeunes de Dordogne ont mis « la main dans le moteur » en s’initiant aux gestes professionnels avec leurs binômes apprenti(e)s dans les classes de maintenance des véhicules motocycles pour Monsieur le Préfet, Réparation des carrosseries pour Jean-Jacques Gesson et peinture en carrosserie pour Djalila Rouvera.

L’objectif de cette matinée est double : Mettre en lumière les profils variés et prometteurs des apprentis du Pôle « Maintenance des véhicules » du CFA des Métiers, et afficher les ambitions de ces « ambassadeurs » de l’apprentissage pour favoriser l’insertion des jeunes en Dordogne.

Retour en images sur une matinée dédiée à la valorisation de l’apprentissage et des formations aux métiers de la maintenance des véhicule #automobile et #moto.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/dordogne/perigord/dordogne-promouvoir-apprentissage-prefet-enfile-bleu-met-mains-cambouis-1883796.html

Edition 2020 | Trophées Elles M l’artisanat

Pour la 5ème année consécutive, la Chambre de métiers et de l’artisanat en Dordogne organise, conjointement avec le Crédit Agricole Charente Périgord et le service aux Droits des femmes et à l’égalité de la préfecture de Dordogne le prix Elles M l’artisanat.

Ce concours émane d’une réelle volonté de valoriser la place des femmes dans l’artisanat encore trop peu reconnue, puisqu’elles représentent seulement 22.3% (2 723 dirigeantes) des 12 208 chefs d’entreprise artisanale de la Dordogne.

Elles sont majoritairement présentes sur les secteurs de soin à la personne (41%) et service (21%) puis de fabrication (17%), d’alimentation (16%) et enfin du bâtiment (5%).

Qu’elles soient chefs d’entreprise, conjointes, associées, apprenties… leur travail et leur implication sont rarement récompensés ou mis en avant. C’est avec cet objectif que ce concours a vu le jour.

Les lauréates ont reçu  leur prix lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le lundi 21 septembre 2020 au Siège de la Chambre de Métiers et de l’artisanat de Dordogne

Le jury

Le jury s’est déroulé le mardi 18 février dernier en présence de tous les partenaires de cette opération : le Crédit Agricole Charente Périgord, le service aux Droits des femmes et à l’égalité de la préfecture de Dordogne, le journal « Famosa » et des élus et collaborateurs de la Chambre de métiers.

Les candidates avaient une trentaine de minutes pour se présenter, motiver leur participation au concours et répondre aux différentes questions du jury. Que ce soit par téléphone ou en face à face elles ont toutes joué le jeu et la délibération n’a pas été simple pour chaque catégorie.

Au total le jury a reçu 33 candidates dans 4 catégories :

  • Cheffes d’entreprises artisanales créées de moins de 3 ans
  • Cheffes d’entreprises artisanales créées de plus de 3 ans
  • Conjointes collaboratrices d’entreprise artisanale 
  • Apprenties dans des métiers artisanaux et formées dans un CFA de Dordogne

Les Lauréates

33 candidates venues de toute la Dordogne, 4 jurys, une journée d’entretiens, une soirée de récompenses.

Derrière les chiffres de la cinquième édition d’Elles M l’artisanat, le concours d’entrepreneuriat au féminin, se cachent des femmes dont le talent n’a souvent d’égal que la modestie. Elles ont pourtant toutes exposé leur parcours professionnel, personnel, devant les membres du jury, qui ont parfois eu bien du mal à trancher devant tant de candidatures intéressantes.

Découvrez le profil des quatre lauréates de cette édition 2020. Récompensées dans le cadre d’une soirée à l’assistance réduite, en raison des contraintes sanitaires, elles ont reçu leurs trophées des mains de représentants des partenaires de l’opération, le Crédit Agricole Charente-Périgord et le Conseil départemental de Dordogne.

Catégorie Conjointe collaboratrice

Laure Vilette-Sauvanet, Boulangerie-pâtisserie Les gourmandises du faubourg, Bergerac

Laure Vilette-Sauvanet soutient son mari dans son entreprise, créée en 2018. C’est peu de dire qu’elle porte une double casquette puisqu’elle exerce en même temps la profession d’aide-soignante à la fondation John-Bost de Bergerac. Il lui arrive ainsi régulièrement d’enchaîner une nuit au chevet de ses patients avec une ouverture de la boulangerie. Malgré la difficulté de l’exercice, c’est avec bonheur « et beaucoup de fierté » que Laure conjugue ses différentes fonctions. Et comme si cela ne suffisait pas, elle trouve aussi le moyen de s’occuper de ses deux enfants, le tout avec le sourire et une énergie communicative. Chapeau !

Catégorie Apprentie

Kendra Lempernesse, apprentie pâtissière chez Stéphane Clanchier, Thiviers

A 20 ans, Kendra Lempernesse est une passionnée. C’est en famille qu’elle a pu élaborer ses premiers desserts, aux côtés de sa mère, cuisinière et ancienne patronne de restaurant. Désormais titulaire d’un BTM de pâtisserie, la jeune pâtissière aime s’essayer à de nouvelles créations, encouragée par ses patrons dans ses expérimentations. Toujours à la recherche de sources d’inspiration, elle souhaite voyager pour découvrir différentes cultures et recettes avant d’ouvrir sa propre boutique, éventuellement à l’étranger. Autre projet qui trotte dans sa tête, le développement d’une gamme de pâtisseries sans sucre, adaptées aux personnes souffrant de diabète ou d’obésité.

Catégorie Cheffe d’entreprise de plus de 3 ans :

Sandie Wolff, Les fils, créations textiles pour bébés et ligne femme, Beaumont-du-Périgord

Après 8 ans d’exercice en tant que styliste pour Zara en Espagne, Sandie Wolff a décidé de se lancer dans sa propre aventure en se mettant à son compte et a créé l’entreprise « Les Fils », devenue SARL en 2016.  Ses créations sont entièrement imaginées et fabriquées en France, dans son propre atelier, qui emploie une salariée ainsi que dans un atelier d’insertion, pour une partie de ses collections. Sandie se voit comme un véritable couteau-suisse : responsable de la création de A à Z, elle négocie avec les fournisseurs, réalise les photos des créations pour la mise en ligne sur son site de vente, assure la communication, la comptabilité, la préparation des commandes… La dimension sociale et solidaire est partie intégrante de son projet puisqu’elle reverse une partie de ses bénéfices à une association qui s’occupe d’enfants dans le besoin et souhaite ouvrir dans le futur son propre atelier d’insertion.

Catégorie Créatrice d’entreprise de moins de 3 ans

Estelle Gatard, Nymaeria, accessoires BDSM haut de gamme en cuir, Bergerac

A l’issue d’une formation de sellier-harnacheur dont elle a été diplômée en 2018, Estelle Gatard a réalisé son besoin de travailler seule. De nature perfectionniste et attachée à la rigueur dans sa production, elle s’est lancée dans la création d’accessoires haut de gamme en cuir pour le monde du BDSM. Pour se démarquer et répondre à son exigence de qualité, elle se fournit en cuir français et réalise à la main ses pièces uniques, privilégiant la qualité à la quantité. Afin de s’adapter au mieux aux demandes d’un milieu qui lui était totalement étranger, il lui a fallu rencontrer certains de ses acteurs, qui ont réservé un accueil chaleureux à ses créations. A travers la création de son entreprise, Estelle a le sentiment d’avoir enfin trouvé sa place.

Les trophées

Pour la création des trophées, deux artisans d’art ont été sollicités :

Chaque lauréate s’est vue  remettre une création originale de Philippe Stemmelen sculpteur, modeleur et céramiste à Brantôme et les nominées ont reçu une création de l’atelier Terre et bois de Stéphane  Miglierina, céramiste et tourneur sur bois à Monpazier.

Retrouver en images le déroulé de la soirée : https://youtu.be/dy5WJ0H_g2s

Formation professionnelle : CQP Mécanicien de Maintenance Automobile

Vous souhaitez devenir Mécanicien de maintenance automobile? Vous êtes demandeur d’emploi de plus de 16 ans ? Nous vous proposons de passer un CQP  Mécanicien de Maintenance Automobile au CFA des Métiers de Boulazac.

Le financement de cette formation est assuré par le pôle emploi Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de son habilitation par l’Opérateur de Compétence Mobilité. Cette formation se déroule sur un temps plein 35h/semaine sur 9 semaines en centre de formation et 70 h de stage en entreprise.

Nous vous proposons de passer un CQP  Mécanicien de Maintenance Automobile

Le financement de cette formation est assuré par le pôle emploi Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de son habilitation par l’Opérateur de Compétence Mobilité. Cette formation se déroule sur un temps plein 35h/semaine sur 9 semaines en centre de formation.et 70 h de stage en entreprise.

Pré-requis :

  • Sortir de troisième ou titulaire d’un premier diplôme (ou équivalent)  dans les métiers de la mécanique automobile.
  • Etre demandeur d’emploi (indemnisé ou non)

Modalités d’accès auprès du CFA des Métiers :

  • Avoir réalisé un entretien individuel,
  • Avoir réalisé des tests de positionnement individuels.

Entrée en formation: 02 novembre 2020 | Fin de formation : 21 Janvier 2021

Information et inscription auprès de Anne-Marie Claverie am.claverie@cm24.fr

Diplôme d’Université : Outils pour entreprendre

12 OCT | 14H00 | DIPLÔME UNIVERSITÉ OUTILS POUR ENTREPRENDRE

Diplôme d’Université : Outils pour entreprendre

Choisir l’artisanat et l’Université pour passer de l’envie à l’entreprise !

Vous souhaitez vous reconvertir ou investir dans un des 250 métiers de l’artisanat, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Dordogne et l’IUT de Périgueux vous proposent un parcours universitaire adapté à votre expérience professionnelle et à vos ambitions du futur entrepreneur.

Pour en savoir + et vous lancer dans ce parcours de réussite,

inscrivez-vous à la réunion d’information/inscription :

LUNDI 12 OCTOBRE | 14h00

Au siège de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Dordogne – Pôle Interconsulaire

Inscrivez-vous en ligne  | Formulaire d’inscription

Contact de proximité : Frédéric Serveau | 05 53 35 87 00 | f.serveau@cm24.fr

Le diplôme d’université | Outils pour entreprendre

120 heures de formation opérationnelle et diplômante dont 30 heures d’accompagnement, sur la base d’outils pédagogiques innovants

 Programme :

 UE 1 : L’entrepreneur(s) et son projet (22,5 heures)

L’entrepreneur : designer d’un Business Model (6 h) Leadership (4,5 h) Exercices de conviction (6 h) Accompagnement et présentation du projet personnel et professionnel (6 h)

 UE 2 : La proposition de valeur : de l’idée à l’opportunité d’affaires (25,5 heures)

L’idée d’affaires (créativité, mise au point) (6 h) Protection intellectuelle, industrielle (1,5 h) Marketing et entrepreneuriat (marché, clients, concurrence, etc.) (12 h) Accompagnement et présentation de la proposition de valeur (6 h)

 UE 3 : La fabrication de la valeur (24 heures)

Processus (capter des ressources, organiser l’entreprise, livrer et communiquer) (6 h) Management, organisation administrative (6 h) Montage juridique et obligations (6 h) Accompagnement et présentation de la fabrication de valeur (6 h)

 UE 4 : Le modèle économique (29 heures)

Sources des revenus et estimation du chiffre d’affaires (8 h) Calcul des coûts (seuil de rentabilité, calcul d’un devis, compte de résultat, …) (9 h) Montage financier (plan de financement, business plan, ..) et tableau de bord du dirigeant (6 h) Accompagnement et présentation du modèle économique (6 h)

 UE 5 : Le réseau d’affaires (18 heures)

Réseau d’affaires, conventions, Ecosystème du projet (9 h) La levée de fonds et ses acteurs (3 h) Accompagnement et présentation du réseau d’affaires (6 h)

 UE 6 : La présentation du Business Model (1 heure)

Présentation du projet personnel et professionnel devant le jury (1 h)

Publics

Le Diplôme universitaire « Outils pour entreprendre » s’adresse aux futurs porteurs de projet de création ou de reprise d’entreprise, demandeurs d’une formation en entrepreneuriat.

Le DU est ouvert aux adultes en reprise d’études par la voie de la formation continue (salariés, professions libérales, demandeurs d’emploi…), aux titulaires d’un baccalauréat ou équivalent, aux étudiants en cours de formation ou titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur depuis moins de 3 ans.

Créateurs d’entreprise, partez du bon pied !

Ça y est, c’est décidé, vous vous lancez dans l’aventure de la création d’entreprise artisanale ? Créer une entreprise ne s’improvise pas et il peut vous sembler difficile de savoir par où commencer. Pas de panique ! Les conseillers spécialisés de la Chambre de métiers et de l’artisanat sont là pour vous guider dans votre projet ! Nous avons des solutions adaptées à chaque parcours.

La preuve de notre expertise ? 87 % des entreprises créées avec notre aide sont pérennisées 5 ans plus tard !

Faire vos premiers pas

Comment créer mon entreprise ? Vaut-il mieux en trouver une à reprendre ? Quel est le parcours à suivre ? Quels sont les dispositifs réglementaires existants ? Quels financements puis-je obtenir ? Autant de questions dont vous pouvez obtenir les réponses lors de la première étape du parcours du futur chef d’entreprise : la réunion d’information collective. Gratuites, accessibles à tous, sur inscription, elles ont lieu tous les vendredis à Coulounieix-Chamiers, au siège de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Dordogne. Durant cette matinée, après une présentation en groupe, vous pouvez faire un premier point individuel sur votre projet.

Démarrer du bon pied

Devenir entrepreneur, c’est accéder à de nouveaux droits, mais aussi de nouveaux devoirs. Si vous maîtrisez votre domaine d’activité, il n’est pas toujours aussi aisé de s’y retrouver dans les obligations et les compétences nécessaires à la gestion d’une entreprise.

Grâce à nos packs de formation dédiés aux créateurs, sécurisez le lancement de votre entreprise et démarrez votre activité dans les meilleures conditions !

Pack Micro : durant 2 jours, obtenez les premières informations sur la micro-entreprise et vérifiez si ce régime est bien adapté à votre projet. Vous appréhenderez les notions juridiques, fiscales et sociales de la micro-entreprise. A l’issue de ce stage, vous serez capable de réaliser les démarches administratives propres au régime de la micro-entreprise.

>> Les prochaines dates de stage Pack Micro <<

Pack Premium : 5 jours (du lundi au vendredi), pour s’initier aux thématiques suivantes : analyse du marché, formes juridiques, fiscalités, régimes sociaux, financements, gestion commerciale, offre de formations…Appréhendez le pilotage et la gestion de votre entreprise, élaborez une étude prévisionnelle de votre projet, trouvez des clients et mettez en œuvre une stratégie commerciale efficace pour vendre sur site ou en ligne vos produits et services. Nos conseillers et partenaires vous accompagnent tout au long de la formation à l’aide d’exercices et de mises en pratique.

>> Les prochaines dates de stage pack Premium <<

Renseignements : conseil@cm24.fr – 05 53 35 87 00

Vous recevez régulièrement du public ? Accueillez les créations d’un artisan d’art

Les Chambres de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine font appel aux qualités de cœur des artisans pour une action de solidarité « inter-artisans ».

Depuis la crise Covid-19, les artisans d’art voient s’annuler toutes les manifestations sur lesquelles ils pouvaient présenter leurs créations et rencontrer leurs clients potentiels. En Dordogne, près de 40 % d’entre eux ont perdu plus de 90 % de leur chiffre d’affaires au cours de la période de mars à mai. (>> Téléchargez l’état des lieux suite à une enquête menée auprès des artisans d’art du département <<)

Les boutiques reprennent leur activité, mais les événements publics, salons, marchés, sont le plus souvent reportés en 2021. Pour que ces artisans d’art puissent montrer leur travail au public, vous, artisan qui accueillez régulièrement des clients dans votre point de vente, vous pouvez les soutenir en exposant leurs créations dans votre entreprise.

Une idée simple : offrir à un artisan d’art un espace pour exposer ses créations dans votre lieu de vente pendant au moins 15 jours.

C’est un partenariat vertueux car ces expositions vous mettront aussi en valeur en tant qu’artisan d’accueil : votre générosité et votre solidarité sera mise en lumière. Les créations de l’artisan que vous exposez seront également source d’attractivité vis-à-vis de vos clients.

Les CMA mettront un éclairage sur ces tandems avec une communication réseaux sociaux, presse, etc. d’août à décembre 2020.

Comment ça marche ?

  • Vous réservez un emplacement dans votre point de vente, ou dans une vitrine, et l’artisan d’art y installe ses pièces.
  • L’artisan d’art s’occupe de l’assurance de ses pièces.
  • Vous définissez ensemble les modalités de vente. Vous pouvez choisir simplement de donner les cartes de l’artisan : si un client est intéressé, il prend contact avec l’artisan d’art. Vous pouvez également proposer de remettre la pièce au client contre un chèque établi par ce client au nom de l’artisan d’art…
  • La CMA s’occupe de rechercher des artisans d’art intéressés. Elle leur transmet vos coordonnées et ils prennent rendez-vous avec vous pour voir sur place si le projet est faisable.
  • La CMA vous fournit une fiche pratique pour mettre en place l’action. Elle vous accompagne dans le déroulement.
  • Une charte fournie par la CMA, signée par votre artisan d’art et vous, officialisera les engagements de chacun.
  • La CMA communique sur l’opération. Elle assure la promotion de votre entreprise qui accueille un artisan d’art.

En tant qu’artisan d’accueil, vous intervenez à titre gracieux. Cette action s’inscrit dans un élan de solidarité inter-artisan.

Des retombées pour votre activité et pour votre image de marque

Cette action vous permettra de promouvoir de façon originale votre entreprise. Vous pouvez même vous entendre avec votre artisan d’art pour qu’il anime une démonstration ou une animation dans votre point de vente.

Votre CMA vous enverra (par poste ou par mail) un kit de communication comprenant une affiche et une vignette pour votre devanture ; une affichette explicative dans le magasin signalant que vous participez à cette démarche de solidarité inter-artisan, pour soutenir un artisan d’art ; un cartel à poser devant les créations exposées pour identifier l’artisan d’art qui expose et l’espace d’exposition.

Vous et votre artisan d’art pourrez vous promouvoir mutuellement sur vos supports. Votre CMA vous communiquera des pistes pour valoriser votre « tandem » et mettre en avant votre action solidaire.

Le réseau des CMA et la Région Nouvelle-Aquitaine va communiquer tout au long de l’action sur le site www.metiers-art.com au travers d’une carte interactive. Votre CMA est relais de cette communication. Elle mettra en avant votre point de vente sur les réseaux sociaux et sur ses supports de communication. Elle transmettra vos coordonnées à des journalistes pour des interviews de vous-même et de votre artisan d’art.

Comment participer à ce projet ?

Vous pouvez vous manifester auprès de votre référent Métiers d’art à la CMA Dordogne en envoyant un mail à l’adresse suivante : p.deraymond-cahuzac@cm24.fr

>> Inscrivez-vous grâce au formulaire en ligne <<

Devenez l’égérie de l’artisanat périgourdin

Faisant la promotion d’une consommation locale auprès des citoyens, d’un achat de proximité nécessaire au bon fonctionnement de toute la société, la campagne Vivons local, vivons artisanal, lancée fin 2019, résonne particulièrement aujourd’hui. De nombreuses entreprises locales ont vu leur activité drastiquement réduite ou purement et simplement stoppées durant le confinement.

Tout l’été et jusqu’à la fin de l’année, les couleurs de Vivons local, vivons artisanal vont être redéployées sur le réseau d’affichage du département, mais aussi dans les médias et sur les réseaux sociaux pour inciter les habitants de Dordogne à faire appel aux entreprises du coin de leur rue.

Casting d’artisans

Dans notre volonté de promouvoir l’artisanat périgourdin, nous aimerions que les prochaines affiches soient réalisées avec des photos d’artisans de nos territoires. Nous lançons le casting pour trouver nos effigies !

Envoyez-nous votre candidature par mail avant le 31 juillet prochain pour vous faire tirer le portrait par un professionnel et devenir l’un des prochains visages de Vivons local, vivons artisanal !

Contact : vivonsartisanal@cm24.fr

Parcourez la Route des métiers d’art 2020 !

L’édition 2020 du répertoire des artistes et artisans d’art du département est parue ! Disponible dans nombre d’offices de tourisme du département, mais aussi dans les hébergements touristiques et les ateliers, le carnet de route des métiers d’art regroupe plus de 70 adresses de professionnels métiers d’art à travers la Dordogne.

Découvrez-les ainsi que leurs productions uniques, en version papier, en version digitale, ou sur le site du Comité départemental du tourisme en cliquant sur ce lien.

Sentinelle : écouter et aider les chefs d’entreprise en difficultés psychologiques

Chef d’entreprise artisanale, vous ne comptez pas vos heures, parfois au mépris de votre propre santé. Sans l’appui d’un service de santé au travail dédié, c’est souvent seul que vous faites face. Ne restez pas seuls confrontés aux difficultés lorsqu’elles surviennent. Votre santé représente un capital primordial pour votre entreprise !

Après la crise sanitaire, mais également de manière plus générale, les chefs d’entreprise peuvent avoir un lourd poids sur les épaules, économiquement ou psychologiquement. Le rôle de dirigeant n’est pas de tout repos. Pour éviter qu’un cercle vicieux ne s’enclenche, conduisant certains entrepreneurs jusqu’au suicide, un dispositif de soutien psychologique est déployé en Nouvelle-Aquitaine. Maillon de la chaîne de prévention, la Chambre de métiers et de l’artisanat de Dordogne a formé spécifiquement quatre de ses agents, qui ont appris à écouter et détecter les signaux de détresse chez les dirigeants en souffrance.

Un accompagnement dédié sera proposé aux entrepreneurs qui le souhaitent : avec leur accord, leurs coordonnées seront transmises à un psychologue clinicien du dispositif. Le chef d’entreprise sera rappelé dans les heures qui suivent pour mettre en place le suivi nécessaire dans les moments les plus durs. Il bénéficiera de trois téléconsultations gratuites, prises en charge par la Région.

Vous pouvez contacter directement les agents du dispositif par mail : sentinelle-cm24@cm24.fr

Remontez la pente économiquement avec Rebond !

Votre entreprise rencontre des difficultés économiques suite à la période de confinement ? Nous proposons aux entrepreneurs fragilisés par cette crise un programme d’accompagnement spécifique, pris en charge par la Région, pour les aider à remonter la pente : le programme Rebond.

A travers un état des lieux complet de la situation de votre entreprise, passant par une mise à plat de ses chiffres et un examen approfondi des leviers à votre disposition, les conseillers territoriaux de votre Chambre de métiers et de l’artisanat vous aideront à trouver les solutions les plus adaptées pour passer cette période difficile.

Cet accompagnement d’une quinzaine d’heures comprend :

  • Un rendez-vous entre le chef d’entreprise et un agent de la Chambre de métiers pour faire le point et rassembler les éléments nécessaires
  • Une analyse financière et économique
  • Une restitution au chef d’entreprise des conclusions et préconisations
  • Un accompagnement et un suivi du plan d’actions mis en œuvre

Pour bénéficier du programme Rebond, faites appel aux services de votre Chambre de métiers et de l’artisanat : economie24@cm24.fr ou 05 53 35 87 00