Formez-vous utile ! Apprendre à répondre à un marché public

Pour aider à la reprise économique, nombre de collectivités lancent des marchés publics. Pour vous permettre d’y répondre dans les meilleures conditions, nous vous proposons des formations adaptées à votre réalité.

1. Répondre à un marché public 

Les savoir-faire maîtrisés à l’issue de la formation

  • Créer des alertes gratuites pour être informé de marchés publics de son secteur et dans sa zone d’activité.
  • Télécharger et analyser le dossier de consultation des entreprises (DCE)
  • Analyser les principales informations du règlement de consultation et des cahiers des charges
  • Remplir les formulaires liés au dossier de candidature (DC1, DC2, DUME)
  • Construire une offre répondant aux critères d’attributions et besoins exprimés
  • Savoir interpréter la pondération prix-valeur technique
  • Poser des questions par voie dématérialisée avant le dépôt des offres
  • Se doter et utiliser un certificat de signature électronique
  • Déposer ses offres par voie dématérialisée, sans ou avec signature électronique
  • Signer électroniquement un fichier PDF via Adobe Acrobat ou via une plateforme

Dates de formation

  • En présentiel : 1 et 2 juillet de 9h à 17h
  • A distance : vendredis 10, 17, 20 et 24 juillet de 9h  à 12h

2. Formation : « Chorus Pro »

Les savoir-faire maîtrisés à l’issue de la formation

  • Connaître les obligations en matière de dépôt des factures liées à l’exécution de marchés publics
  • Connaître les principes de fonctionnement, le vocabulaire et les notions de Chorus Pro
  • Créer un ou des « comptes » dans Chorus Pro
  • Enregistrer et paramétrer sa ou ses structures dans Chorus Pro
  • Déposer des factures dans Chorus Pro (cas particulier des « Factures travaux »)
  • Traiter les factures de ses co-traitants ou sous-traitants dans Chorus Pro
  • Saisir une sollicitation dans Chorus Pro

Dates de formation

  • En présentiel : vendredi 3  juillet de 9h à 17h
  • A distance : vendredis 27 et 31 juillet de 9h à 12h

Demande d’information et inscription

Frédéric Serveau  – f.serveau@cm24.fr

Plan de relance économique du Département de la Dordogne

Artisans du bâtiment, vous avez jusqu’au 14 juin pour déclarer votre intérêt pour une ou plusieurs opérations du plan de relance économique du Département de la Dordogne.

La pandémie de Covid-19 a interrompu l’activité économique pendant deux mois et aura de lourdes conséquences financières pour de nombreuses entreprises de Dordogne. Aussi le Conseil départemental de la Dordogne souhaite accompagner le tissu économique départemental dans les semaines et les mois qui viennent, en mettant en place un plan de sauvegarde économique départemental.

Dans le domaine du BTP, plus de 160 chantiers (85 opérations sur les thématiques routières et 75 opérations de bâtiment) vont être prochainement lancés. Le volume financier de ces dossiers sera compris entre quelques milliers d’euros et 40 000 € HT et permettra au plus grand nombre d’entreprises artisanales, TPE et PME de répondre aux besoins du Département.

Dans le respect des règles portant sur la commande publique, le Département étant libre d’organiser les modalités de consultation pour ces opérations inférieures à 40 000 €, elles se feront par demande de devis.

La procédure fixée est la suivante pour une mise en œuvre étalée entre aujourd’hui et décembre 2020 :

  • Il est demandé dès maintenant aux entreprises intéressées par une opération routes ou bâtiment , de manifester leur intérêt par mail jusqu’au 14 juin 2020
  • Vous pouvez indiquer par retour de mail à l’adresse :

planderelance-routes@dordogne.fr ou planderelance-batiments@dordogne.fr 

en fonction de l’opération sur laquelle vous souhaitez vous positionner avec le numéro de l’opération, son objet et les coordonnées de votre entreprise (téléphone, mail, adresse).

  • Afin de permettre aux entreprises qui seront sollicitées de répondre, il leur sera adressé une lettre de consultation ainsi que le cahier des charges leur permettant de produire leur offre.
  • Elles devront répondre dans le délai qui sera indiqué dans chaque dossier de consultation.
  • Au terme de l’analyse effectuée selon le/les critères annoncés dans la lettre de consultation, la meilleure offre sera retenue.

COVID-19 : les mesures à mettre en place pour reprendre votre activité

Article mis à jour le 11/05/2020. Nous actualisons cet article au fur et à mesure de la disponibilité des informations.

Pour tous, l’INRS met à disposition des affiches sur les gestes barrière à adopter :

> Téléchargez l’affiche Lavage des mains 1
> Téléchargez l’affiche Bien ajuster son masque
> Téléchargez l’affiche Lavage des mains 2

Sur le site du ministère du Travail, des fiches globales concernent les problématiques concernant tous les métiers :
> Gestion des locaux communs et vestiaires
> Travail dans l’intérim
> Obligations des employeurs vis-à-vis de la protection de leurs salariés

Secteur par secteur, retrouvez les préconisations sanitaires émises pour permettre aux artisans de poursuivre ou reprendre leur activité.

Bâtiment

Un guide des préconisations sanitaires a été édité le 2 avril par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP), avec l’agrément des ministères de la Transition écologique et solidaire, de la Ville et du Logement, des Solidarités et de la Santé, et du Travail.

> Consultez le guide de l’OPPBTP.

Boulangerie

Un guide des précautions à mettre en place pour lutter contre le Covid-19 dans les boulangeries a été édité par le ministère du Travail.

> Consultez le guide des précautions en boulangerie

Restauration

Un guide des précautions sanitaires pour les restaurateurs et préparateurs qui font de la livraison à domicile a été édité par le ministère.

> Consultez le guide disponible en cliquant ici

La Confédération générale de l’alimentation de détail (CGAD) a édité ses propres fiches sanitaires pour aider les entreprises alimentaires de proximité à adopter les bonnes pratiques.

> Retrouvez les fiches sanitaires de la CGAD

Coiffure

L’Union nationale des entreprises de coiffure (UNEC) publie une fiche récapitulant les grands principes de précaution à mettre en place pour la reprise de l’activité des coiffeurs, en attente de validation par le gouvernement.

> Consultez  les préconisations de l’UNEC

11/05 : Le ministère du Travail a publié la fiche sanitaire pour les métiers de la coiffure.

> Téléchargez la fiche guide pour les métiers de la coiffure

Esthétique

La Confédération nationale artisanale des instituts de beauté et spas a publié ses fiches des métiers de l’esthétique.

> Téléchargez les fiches de la CNAIB pour les métiers de l’esthétique

Taxi

Le ministère du Travail met à disposition sur son site une série de fiches conseil par profession, établies avec les organisations professionnelles.

> Téléchargez celle des taxis
> Retrouvez l’article du ministère avec le listing complet

Garages automobiles

Le ministère du Travail met à disposition sur son site une série de fiches conseil par profession, établies avec les organisations professionnelles.

> Téléchargez celle des employés en garage
> Retrouvez l’article du ministère avec le listing complet

Plomberie

Le ministère du Travail met à disposition sur son site une série de fiches conseil par profession, établies avec les organisations professionnelles.

> Téléchargez celle des plombiers
> Retrouvez l’article du ministère avec le listing complet

Dépannage – intervention à domicile

Le ministère du Travail met à disposition sur son site une série de fiches conseil par profession, établies avec les organisations professionnelles.

> Téléchargez celle des métiers du dépannage
> Retrouvez l’article du ministère avec le listing complet

Boucherie – charcuterie – traiteur

Le ministère du Travail met à disposition sur son site une série de fiches conseil par profession, établies avec les organisations professionnelles.

> Téléchargez celle des bouchers charcutiers traiteurs
> Retrouvez l’article du ministère avec le listing complet

Fleuriste

La Fédération française des artisans fleuristes a publié son guide des bonnes pratiques pour la reprise d’activité.

> Retrouvez le guide en ligne sur le site de la FFAF

Distribution masques textiles par la Poste

Dans le contexte d’urgence sanitaire et afin de favoriser la reprise de l’activité économique, le secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Économie et des Finances accélère la diffusion de masques « grand public » aux entreprises de moins de 50 salariés, en confiant à La Poste la commercialisation et la distribution de 10 millions de masques. Il vous est possible de passer commande sur la plateforme

https://masques-pme.laposte.fr

 Vous êtes une entreprise de 10 à 49 salariés : vous pouvez passer commande dès le samedi 2 mai 2020

Vous êtes une entreprise de moins de 10 salariés : vous pouvez passer commande à partir du lundi 4 mai 2020

 Comment commander ? Après s’être connecté et identifié sur la plateforme, vous pouvez passer votre commande de masques en fonction de votre nombre de salariés. Le paiement se fera directement en ligne afin d’opérer une livraison, sans contact physique ni signature, conformément aux recommandations des autorités. Pour fluidifier la diffusion des masques, un délai de 2 semaines est fixé entre chaque commande passée par une entreprise

 Information sur les masques : Ces masques, fabriqués dans le respect des spécifications fixées par les autorités sanitaires (ANSM) et l’AFNOR, sont en textile à filtration garantie, lavables et réutilisables 20 fois. Il est rappelé que le port du masque s’inscrit dans le strict respect des gestes barrières, qu’il complète et auxquels il ne saurait se substituer.

Nouveau : un fonds régional de prêts de solidarité et de proximité

Depuis le lundi 27 avril 2020, le fonds de prêts de solidarité et de proximité pour les TPE (commerçants, services, artisans et associations), mis en place par la Région Nouvelle Aquitaine et par la Banque des Territoires est accessible aux entreprises.

La Région Nouvelle-Aquitaine met en œuvre ce fonds de prêt régional avec la Banque des Territoires à destination des TPE de proximité et des associations impactées par la crise du Covid-19, aux côtés des intercommunalités qui souhaitent s’y associer.

Ce fonds permet le financement d’un besoin de trésorerie à très court terme découlant de la crise Covid-19 et non pris en charge intégralement par les autres dispositifs publics ou privés selon les modalités suivantes :

  • prêt public de 5 000 € à 15 000 €
  • versement en une seule fois
  • remboursable sur une durée de 4 ans avec possibilité d’un différé maximal de 12 mois
  • prêt à taux à zéro, sans garantie

Le fonds de prêts s’adresse :

  • aux TPE de moins de 10 salariés des secteurs du commerce, de l’artisanat et des services de proximité (dont micro-entreprises)
  • aux associations employeuses de moins de 50 salariés ayant une activité économique
  • aux entreprises relevant d’une activité métiers d’art et aux entreprises ayant un savoir-faire d’excellence reconnu

En savoir +

COVID-19 : Où trouver des protections en Dordogne ?

Mise à jour : 14/05/2020

En cette période de crise, nous vous invitons à privilégier les entreprises locales pour mettre en place les mesures de protections sanitaires. 

Revendeurs d’équipements de protection :

Masques chirurgicaux, gel hydroalcoolique, visières avec écran plastique etc..

Bergerac Médical : svauret@bergeracmedical.fr / 05 53 22 99 54 – Gel HA, Masques Chirurgicaux, Gants latex, vinyle, nitrile, poudrés ou non, boite de 100 Blouses. 
Cap Vital Santé Périgueux et Thiviers : perigueux@capvital.fr / www.capvitalsante.com / 05 53 08 73 46 – Commercialise des masques à usage unique mais également des masques alternatifs lavables ainsi que du gel hydroalcoolique, des blouses lavables, des charlottes, des sur-chaussures, etc… 

Le réseau des magasins de la Périgourdine https://laperigourdine.com/ propose des visières à écran plastique produites en Dordogne.
L’entreprise d’impression 3D de Sébastien Denost, à Bassillac-et-Auberoche, propose également de fabriquer des visières : den.seb@orange.fr

Attention : Offre spéciale commande de + 20 000 masques  !

Le Département de la Dordogne met à disposition son Service Achat pour permettre à des regroupements d’entreprises de commander des masques chirurgicaux.

  • Le prix indicatif en l’état actuel du marché est de 0,55 €HT/masque avec un délai d’approvisionnement estimé de 4 semaines.
  • Le seuil minimum de commande est fixé à 20 000 masques. Un acompte de 50 % devra être versé pour toute validation.
  • Les demandes doivent être adressées à M. Sébastien BISSON à l’adresse mail suivante : s.bisson@dordogne.fr

Masques en tissus – Catégorie 2 selon modèle AFNOR

  • SENDO à Nontron – Production réalisée par des couturières de Dordogne : Prise de commande et renseignements par email à pmappas@gmail.com
  • LES FILS à BEAUMONT du Périgord : contact@lesfils.com / 05 53 27 01 95
  • TRICOT DE LA TOUR à La Tour Blanche : 05 53 91 11 50 
  • BRODERIE DU PÉRIGORD à Château l’Evêque – 06.52.60.34.78 – broderieduperigord@gmail.com (masques certifiés DGA, lavables 30 fois)
  • A LA CIGALE BRODEUSE à Notre Dame de Sanilhac contact@alacigale-brodeuse.com – 05 53 07 00 24
  • TOILE DESMAZES à Thivierscontact@desmazes.com  05 53 55 18 08
  • ABONNEMENT MASQUE. FR : lancée par un artisan brasseur périgourdin et son frère, cette plateforme vous approvisionne régulièrement pour éviter les achats en gros – 06 81 64 62 33 – https://abonnementmasque.fr/

Fabricants de vitres et parois de protection :

Ecran de protection, panneaux d’information, marquages au sol, bandes pour le sol

Plateforme régionale

Une plateforme régionale de mise en relation de fournisseurs et demandeurs d’équipements a été créée au niveau de la Région Nouvelle-Aquitaine, n’hésitez pas à privilégier les entreprises locales dans vos critères de recherche !

>> Accédez à la plateforme régionale en cliquant ICI <<

En cette période de crise nous vous invitons à privilégier les entreprises locales. Indiquer le département 24 dans vos critères de recherche, il y a déjà de nombreuses entreprises qui sont opérationnelles pour vous fournir.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de masques : >> la page dédiée (et foire aux questions) du ministère du Travail <<

Plateforme Nationale STOP COVID

Avec StopCovid19, approvisionnez-vous en produits de protection directement auprès des producteurs et distributeurs. Et si vous fabriquez vous-même des produits de protection, vous pouvez aussi proposer vos produits à la vente sur cette plateforme. 

Accéder à la plateforme 

Distribution masques textiles par la poste 

Dans le contexte d’urgence sanitaire et afin de favoriser la reprise de l’activité économique, le secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Économie et des Finances accélère la diffusion de masques « grand public » aux entreprises de moins de 50 salariés, en confiant à La Poste la commercialisation et la distribution de 10 millions de masques. Il vous est possible de passer commande dès aujourd’hui sur la plateforme

https://masques-pme.laposte.fr 

Vous êtes une entreprise de 10 à 49 salariés : vous pouvez passer commande dès le samedi 2 mai 2020

Vous êtes une entreprise de moins de 10 salariés : vous pouvez passer commande à partir du lundi 4 mai 2020

Comment commander ? Après s’être connecté et identifié sur la plateforme, vous pouvez passer votre commande de masques en fonction de votre nombre de salariés. Le paiement se fera directement en ligne afin d’opérer une livraison, sans contact physique ni signature, conformément aux recommandations des autorités. Pour fluidifier la diffusion des masques, un délai de 2 semaines est fixé entre chaque commande passée par une entreprise

Information sur les masques : Ces masques, fabriqués dans le respect des spécifications fixées par les autorités sanitaires (ANSM) et l’AFNOR, sont en textile à filtration garantie, lavables et réutilisables 20 fois. Il est rappelé que le port du masque s’inscrit dans le strict respect des gestes barrières, qu’il complète et auxquels il ne saurait se substituer.

Fabriquer mon masque moi-même

L’Afnor met à disposition de tous un référentiel de fabrication de masques. Il permet de concevoir un masque destiné à équiper toute la population saine et complète la panoplie des indispensables gestes barrières face à l’épidémie de coronavirus.

>> Le patron, le mode d’emploi et les recommandations de l’Afnor pour la fabrication de masques alternatifs en cliquant ICI <<

Coronavirus : les infos utiles pour les artisans

Cet article est mis à jour régulièrement avec les informations dont nous disposons.

Dernière mise à jour : 18/05/2020 – 16h00

Artisans, face à la pandémie du coronavirus, votre Chambre de métiers et de l’artisanat de Dordogne reste votre interlocuteur privilégié et se mobilise à vos côtés ! Votre CMA se tient à votre disposition pour vous orienter au mieux en cas de difficultés économiques avec la mise en place de personnels spécifiquement mobilisés pour répondre à vos questions en lien direct avec cette crise.

Nos agents sont à votre écoute, vous pouvez leur adresser un mail à soutien-covid19@cm24.fr ou remplir le formulaire pour être rappelé, en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Sommaire cliquable :

Jusqu’à nouvel ordre, les formations et réunions d’information devant se tenir à la Chambre de métiers sont annulées, comme les rendez-vous des agents en entreprises.

Les mesures d’accompagnement

Fonds de solidarité de l’Etat

Le gouvernement a annoncé un ensemble de mesures immédiates de soutien aux entreprises : http://bit.ly/3aWnSxh

18/05 : Evolution du fonds de solidarité :

  • Application du dispositif aux associations.
  • Extension du dispositif , à compter des pertes d’avril, aux entreprises créées en février 2020 et à celles dont le dirigeant a perçu moins de 1500 € de pension de retraite ou d’indemnités journalières durant le mois considéré.
  • Ouverture du deuxième volet aux entreprises (aide de la Région) ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public qui n’ont pas de salarié et ont un chiffre d’affaires annuel supérieur à 8 000 €.

15/04 : Le plan d’urgence économique passe de 45 milliards à 110 milliards d’euros. Le fonds de solidarité national monte à 7 milliards d’euros. Le récapitulatif de ce qui change dans les conditions d’accès, de calcul de l’aide, dans le dispositif de chômage partiel… en cliquant sur ce lien

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, annonce le 17 mars une aide de 45 milliards pour les entreprises et les salariés. VOIR LA VIDEO

Il annonce également la création d’un fonds de solidarité d’1 milliard d’euros pour aider les petites entreprises, les indépendants et les micro-entreprises. Initialement, seules les entreprises ayant vu baisser leur chiffre d’affaires d’au moins 70 % entre mars 2019 et mars 2020 pouvaient y prétendre. Le gouvernement a décidé le 31/03 d’élargir l’octroi de l’aide à celles dont le chiffre d’affaires a baissé de plus de 50% entre mars 2019 et mars 2020 (annonce du ministre de l’Economie le 31/03, sous réserve de la sortie du décret correspondant dans les prochains jours). Plus d’informations sur le fonds de solidarité dans ce document du ministère à télécharger (25/03/2020)

Comment faire sa demande de soutien au fonds de solidarité ? Un mode d’emploi pas à pas est disponible en cliquant ici. Vous pouvez le retrouver sur le site des impôts, à partir duquel il faudra faire votre demande (sur votre espace PARTICULIER) : https://www.impots.gouv.fr/portail/

Ils pourront ainsi toucher jusqu’à 1500 € mensuels. Pour en bénéficier, à partir du 31 mars, il faudra faire une déclaration sur le site de la DGFIP. Vérifiez la disponibilité du dispositif en consultant le lien suivant : https://www.economie.gouv.fr/dgfip ATTENTION : des courriels et courriers frauduleux circulent, invitant les artisans à remplir un formulaire en ligne ou à répondre au courrier pour avoir accès à l’aide du fonds de solidarité : il s’agit de tentatives d’escroquerie. La seule démarche valable consiste à passer directement par le site impots.gouv.fr !

Aides de la Région

La Région Nouvelle-Aquitaine prend une série de mesures au profit des entreprises impactées : mise en place d’un fonds de rebond, création d’une cellule d’écoute et de veille. Toutes les informations en cliquant ici

Le 14 avril, un fonds de proximité est créé par la Région Nouvelle-Aquitaine et la Banque des territoires. Sa vocation est d’apporter un prêt de trésorerie à taux zéro, pouvant aller jusqu’à 15 000 €, avec remboursement différé, afin de répondre aux besoins des TPE et associations dont l’activité est impactée par la crise sanitaire. Mise à jour 18/05 : Pour accéder à l’aide de la Région Nouvelle-Aquitaine : >> cliquez sur ce lien <<

27/04 : Le fonds de proximité est accessible aux entreprises.
>> Déposez une demande de prêt <<
>> Lisez notre article consacré au fonds de proximité <<

Aides exceptionnelles de l’Urssaf

18/05 : Evolution de l’aide au titre de l’action sociale
Le conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants propose aux travailleurs indépendants dont l’activité est impactée par la crise du Covid-19 de bénéficier d’une aide financière exceptionnelle ou d’une prise en charge de cotisations.

Qui est concerné ?
L’aide au titre de l’action sociale n’est accessible qu’aux travailleurs indépendants ne pouvant pas bénéficier de l’aide du fonds de solidarité de l’Etat gérée par les services des impôts.

Tous les travailleurs indépendants (hors professionnels de santé) affiliés quel que soit leur statut peuvent en bénéficier si les critères d’éligibilité suivants sont remplis :
• avoir effectué au moins un versement de cotisations depuis son installation ;
• avoir été affilié avant le 1er janvier 2020 ;
• être concerné de manière significative par des mesures de réduction ou de suspension d’activité ;
• être à jour de ses cotisations et contributions sociales personnelles au 31 décembre 2019 (ou échéancier en cours) ;
• pour les autoentrepreneurs :
o l’activité indépendante devra constituer l’activité principale ;
o avoir effectué au moins une déclaration de chiffre d’affaires différent de 0 avant le 31/12/2019

Le recours au fonds de solidarité national doit rester la première démarche. Les demandes doivent être adressées via le site secu-independants.fr ou urssaf.fr par le biais du formulaire suivant à remplir.

• Si vous avez bénéficié de l’aide du fonds de solidarité au titre du mois de mars mais que cette dernière vous a été refusée au titre du mois d’avril, vous pouvez néanmoins déposer une demande d’aide financière exceptionnelle via le formulaire ci-dessus.
• Si vous avez déjà bénéficié de l’aide financière exceptionnelle du CPSTI au titre du mois précédent et que vous êtes toujours en difficulté, une nouvelle demande peut être effectuée. Il vous appartient de compléter et de transmettre le formulaire ci-dessus.
• Artisans/commerçants : déposez votre demande avec le formulaire complété et les pièces justificatives via le module « courriel » du site secu-independants.fr, en saisissant le motif « L’action sanitaire et sociale ». Cette procédure ne nécessite pas de connexion à l’espace personnel.

14/04 : Une aide exceptionnelle du Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants sera versée automatiquement à tous les artisans et commerçants, sans aucune démarche à faire de leur part. Calculée à partir des cotisations de retraite complémentaire versées en 2018, elle sera plafonnée à 1250 €. Pour en savoir plus : cliquez sur ce lien

L’action sociale du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco

L’Agirc-Arrco crée une aide exceptionnelle d’urgence pour les salariés cotisants Agirc-Arrco et les dirigeants salariés du secteur privé, qui connaissent des difficultés d’ordre financier du fait de la crise sanitaire. Ce dispositif s’ajoute aux mesures exceptionnelles prises par les partenaires sociaux de l’Agirc-Arrco depuis le début de la crise sanitaire.
Cette aide circonstanciée sera allouée une fois et pourra atteindre 1500 € en fonction de la situation du demandeur.
Pour en bénéficier, le salarié doit contacter sa caisse de retraite complémentaire.
Retrouvez les coordonnées des caisses de retraite Arrco, Agirc et des groupes de protection sociale auxquels elles sont rattachées : www.agirc-arrco.fr/caisses-de-retraite/

Quelles sont les modalités de demande ?
Le salarié ou dirigeant salarié* devra remplir un formulaire de demande d’intervention sociale simplifiée et fournir une déclaration sur l’honneur qui précise sa situation et décrit les difficultés financières rencontrées. Il devra également fournir les trois derniers bulletins de salaire ou revenus, dont au moins l’un présente une baisse de rémunération. Après analyse du dossier et acceptation, le déblocage de cette aide est effectué en un mois tout au plus.
*gérants minoritaires ou égalitaires de SARL, présidents et directeurs généraux de SA, présidents de SAS/SASU, dirigeants de Scop
>> www.agirc-arrco.fr/

Tout savoir sur :

Des mesures bancaires

Partenaires des professionnels, les banques annoncent, elles aussi, des mesures d’accompagnement en direction de leurs clients, notamment professionnels.

Banque populaire Centre Atlantique :

Tous les conseillers et experts BPCA sont mobilisés pour aider les professionnels à traverser cette période, anticiper les difficultés à venir, relayer les dispositifs gouvernementaux et faire preuve de bienveillance. Ces actions doivent permettre de définir des solutions pertinentes et en proximité pour chacun des clients professionnels et entreprises :
– Échanger sous 48h maximum avec tous les clients qui le jugent nécessaire,
– Permettre au cas par cas de reporter jusqu’à 6 mois les remboursements des crédits.

Les artisans sont invités à contacter leurs conseillers habituels en cas de difficultés.

Crédit Agricole

Le groupe Crédit Agricole prend des mesures ciblées pour accompagner ses clients entreprises et professionnels, dont l’activité serait impactée par le coronavirus. Ces mesures visent à rechercher, au cas par cas, les solutions adaptées à leurs besoins de trésorerie :

  • permettre de reporter jusqu’à 6 mois les remboursements des crédits
  • mettre en place une procédure accélérée d’accord de crédit en moins de 5 jours pour les situations les plus urgentes
  • supprimer les pénalités et les coûts additionnels des reports d’échéance et de crédit des clients
  • accélérer les modalités de prises en charge des demandes d’indemnités des clients assurés.

Les activités autorisées – les précautions à prendre pour exercer

Retrouvez la liste des établissements recevant du public autorisés à ouvrir en cliquant ICI (liste à jour au 16 mars 2020)

A Bergerac, à compter du lundi 23 mars, tous les commerces, et toutes les restaurations y compris rapide ou à emporter ou en livraison, ainsi que la vente de boissons ou épiceries ne pourront plus être ouvertes au public au-delà de 20h. Lire l’arrêté du 24 mars 2020

Les boulangeries sont autorisées à ouvrir. Un guide des précautions à mettre en place pour lutter contre le Covid-19 dans les boulangeries a été édité par le ministère du Travail. Il peut être téléchargé en cliquant sur ce lien.

Hormis les activités génératrices de rassemblements de clientèle, les entreprises dans lesquelles le télétravail n’est pas possible peuvent poursuivre librement leur activité, dans la mesure où elles respectent les mesures barrières. Selon un télégramme adressé par le ministre de l’Intérieur aux préfets (disponible en cliquant ICI), le déplacement des salariés de ces entreprises – en possession d’une attestation – est autorisé.

Un guide des précautions sanitaires pour les restaurateurs et préparateurs qui font de la livraison à domicile a été édité par le ministère : disponible en cliquant ici

La Confédération générale de l’alimentation de détail (CGAD) a édité ses propres fiches sanitaires pour aider les entreprises alimentaires de proximité à adopter les bonnes pratiques. Elles sont disponibles en cliquant sur ce lien : https://bit.ly/33Sj0qU

04/05 : L’Union nationale des entreprises de coiffure (UNEC) publie une fiche récapitulant les grands principes de précaution à mettre en place pour la reprise de l’activité des coiffeurs, en attente de validation par le gouvernement. >> Plus d’informations <<

La situation dans le BTP

Un accord est intervenu entre le gouvernement et les organisations professionnelles le 21 mars quant aux conditions de poursuite ou reprise des chantiers. Retrouvez les informations spécifiques au BTP sur notre article dédié, mis à jour au fur et à mesure.

Ouverture des déchetteries sur rendez-vous pour les professionnels

En Dordogne depuis le 25 mars, les déchetteries sont fermées aux particuliers. Les professionnels peuvent encore venir déposer leurs déchets, les lundis, mercredis et vendredis de 9h à 12h et de 14h à 18h, sur rendez-vous, et sur certains sites (Bergerac, Mussidan, Ribérac, Boulazac, Thiviers, Le Bugue, Saint-Front-sur-Nizonne, Saint-Astier) Prise de rendez-vous au 09 71 00 84 24.

Concernant le secteur du Périgord Noir, les usagers et professionnels doivent contacter directement le SICTOM au 05 53 29 87 50.

Plus d’infos : site du SMD3

Les obligations des employeurs

Les employeurs doivent respecter un certain nombre de mesures de protection pour assurer la sécurité de leurs salariés. Vous pouvez télécharger ICI la plaquette du ministère du Travail. Les employeurs sont aussi invités à consulter le site internet de leur branche professionnelle pour compléter avec les préconisations propres à leur secteur d’activité.

Restrictions de déplacements

A partir du 17 mars à midi, seuls les déplacements vitaux sont autorisés. Retrouvez sur ce lien une fiche de questions/réponses sur les restrictions mises en place. Pour vous déplacer, vous avez l’obligation d’avoir sur vous une attestation.

Pour télécharger la fiche d’attestation de déplacement dérogatoire, cliquez sur ce lien (mise à jour le 25/03). Vous devez l’avoir sur vous en cas de contrôle par les forces de l’ordre. Si vous n’avez pas la possibilité de l’imprimer, vous pouvez également la recopier à la main sur papier libre (voir le texte ci-dessous). Vous pouvez, depuis le 6 avril, présenter une attestation numérique, sur votre tablette ou smartphone. Vous pouvez la générer grâce à ce lien : https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/

Pour les salariés qui ne peuvent pas travailler en télétravail, les employeurs doivent aussi remplir une attestation qu’ils auront à présenter au contrôle. Elle n’a pas besoin d’être renouvelée quotidiennement. Vous pouvez la télécharger ici. (Décision sur la poursuite du travail appuyée par un télégramme adressé par le ministre de l’Intérieur aux préfets disponible en cliquant ICI le 18 mars 2020).

Pour les indépendants qui se déplacent dans le cadre de leur activité, en complément de l’attestation de déplacement, un justificatif de statut professionnel peut être demandé : la carte artisan (téléchargeable sur www.cmacarte.pro) ou à défaut, un extrait d’immatriculation D1.

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE 

En application de l’article 3 du décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Je soussigné(e), Mme/M. : ………. Né(e) le : …………. À : …….. Demeurant : …….

certifie que mon déplacement est lié au motif suivant (cocher la case) autorisé par l’article 3 du décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr)
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Fait à :…… Le :    ………                 à     ………..h…… (Date et heure de début de sortie à mentionner obligatoirement) Signature : …..

Appels à la vigilance

Certains cybercriminels profitent de la situation difficile pour abuser la confiance des chefs d’entreprise, fragilisés par le contexte compliqué. Petit rappel des pièges à éviter et des mesures de sécurité à adopter disponible sur ce lien.

La Direccte Nouvelle-Aquitaine récapitule dans cet article (cliquez ici) les différentes arnaques et fausses informations qui circulent autour du coronavirus.

Des courriels et courriers frauduleux circulent, invitant les artisans à remplir un formulaire en ligne ou à répondre au courrier pour avoir accès à l’aide du fonds de solidarité : il s’agit de tentatives d’escroquerie. La seule démarche valable consiste à passer directement par le site impots.gouv.fr !

Artisans du domaine alimentaire, vous pouvez également être sollicités pour des formations à l’hygiène : pour rappel, les formations de la Chambre de métiers sont annulées jusqu’à nouvel ordre. La formation HACCP est obligatoire pour une personne par établissement. N’accordez pas foi aux sollicitations qui affirment le contraire. En cas de doute, rapprochez-vous de Camille Poulenard, notre conseillère spécialisée Hygiène et qualité, au 07 84 15 88 52 pour toute question relative aux bonnes pratiques.

Impacts sur les prochains événements

  • Remise des trophées Elles M l’artisanat REPORTEE au jeudi 18 juin 2020
  • Journées Européennes des Métiers d’art (prévues du 3 au 13 avril) : ANNULEES

COVID-19 : les artisans ouverts en Dordogne

Malgré la crise sanitaire de nombreuses entreprises artisanales assurent une continuité de service à la population, aux administrations, aux entreprises…

Il est temps de le faire savoir !

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Dordogne a souhaité les recenser afin de les faire connaître au plus grand nombre et faciliter ainsi leur activité durant cette période difficile.

Retrouvez-les sur cette carte actualisée automatiquement. Elle présente toutes les entreprises ouvertes sur le département qui se sont inscrites pour signaler leur poursuite d’activité pendant le confinement.

Pour voir la carte en plein écran, cliquez sur ce lien.

Vous êtes artisans et poursuivez votre activité pendant la crise ?

Merci de compléter le formulaire d’inscription si vous souhaitez participer à cette démarche et voir apparaître votre entreprise et votre offre de services sur une carte interactive (ci-dessus) mise à jour en temps réel grâce aux informations que vous envoyez.

Avant de renseigner les activités que vous proposez, vérifiez qu’elles font partie des activités autorisées par l’arrêté du 14 mars 2020 : https://bit.ly/3aQIA21

Formations en ligne : confinez utile !

Les artisans et les entreprises de façon générale ont la vie dure depuis les mesures de confinement liées au coronavirus. Annulation, report, l’activité va être en berne ces prochaines semaines. Quitte à être bloqué à la maison, autant mettre à profit ce temps libéré pour votre formation ! Votre Chambre de métiers et de l’artisanat de Dordogne vous propose un éventail de formations en ligne sur mesure pour vous réinventer et vous permettre de rebondir !

Découvrez nos nouvelles formations en ligne

Afin d’optimiser vos outils de communication, consolider votre stratégie commerciale et anticiper la relance, les nouvelles formations mises en place sont adaptées au contexte de crise. Inscrivez-vous vite, les places sont limitées ! Cliquez ci-dessous sur le bouton « Voir les formations proposées »

Nos formations prennent en compte votre rythme, votre niveau et vos besoins. Pratiques et concrètes, elles sont adaptées aux métiers de l’artisanat et permettent une application directe en situation de travail afin de maintenir une activité économique.

Les stratégies à adopter

Tout d’abord, il va falloir adapter votre façon de travailler, temporairement, pour garder le rythme de l’entreprise mais à la maison : une nouvelle gestion du temps.

Ensuite, il est essentiel de maintenir votre relation clientèle et de continuer à la développer. Vous verrez que même à distance, il est possible de conserver une relation de proximité. Cette crise met en relief l’importance d’exister sur le web pour rester en lien avec ses clients et en acquérir de nouveaux.

Enfin, nous savons que cette situation n’est pas définitive et la reprise nécessite un minimum d’anticipation afin de ne pas se laisser déborder le moment venu. Nous vous proposons de préparer avec vous le retour à la normale.

Modalités

Formations 100 % numériques – Zéro frais d’inscription – 100 % prises en charge

Durée : 1 jour décomposé en 2 ½ journées.
Nombre de participants max : 8
Matériel : il vous faut être en possession d’un ordinateur, une tablette ou un smartphone pour suivre une formation. Les formations sont dispensées via l’outil de visioconférence Zoom. Une fois inscrit vous recevez un lien pour assister à la formation le jour J.

Alors n’hésitez plus, lancez-vous et prenez l’avantage !

Plus d’informations : formation24@cm24.fr

Téléchargez votre carte Artisan 2020 dès maintenant !

Le site cmacarte.pro est désormais ouvert. Il vous permet dès maintenant de télécharger votre carte Artisan 2020 dématérialisée directement sur votre smartphone.

Sous forme dématérialisée, elle est délivrée automatiquement et gratuitement à chaque dirigeant d’entreprise artisanale ou conjoint collaborateur inscrit au répertoire des métiers et dont l’adresse mail ou le numéro de téléphone mobile sont connus de la Chambre des métiers et de l’artisanat. Elle est adaptée aux écrans des téléphones mobiles (smartphone).

Elle vous permet d’afficher la qualification artisanale et les informations qui reflètent la situation de votre entreprise au Répertoire des métiers. Elle est mise à jour automatiquement lors de modifications qui affectent l’entreprise.

Chaque artisan peut l’enrichir de sa photo et compléter les informations non règlementaires.

La carte professionnelle est également disponible au format carte de crédit en PVC au prix de 5 € TTC ; sa durée de validité est de deux ans.

Téléchargez le guide pour activer votre carte en cliquant ici.

Garantie de savoir-faire pour le consommateur

Réservée aux artisans inscrits à la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA), la carte artisan apporte aux consommateurs la garantie de la compétence et du savoir-faire des entreprises artisanales.

Avec cette carte professionnelle, l’artisan atteste auprès de ses clients de son immatriculation au répertoire des métiers, c’est-à-dire :

– Il est reconnu en tant que professionnel de l’artisanat, garantie de savoir-faire et de qualité.
– Sa qualité d’artisan atteste de la maîtrise des gestes professionnels, de la connaissance des conditions indispensables de sécurité dans l’exécution du service ou du chantier demandés, dans la fabrication ou la transformation d’une matière première.
– Il satisfait également aux obligations de l’entreprise en matière d’assurance.
– Face à ses clients ou face à ses fournisseurs, le chef d’entreprise artisanal fait ainsi la différence avec les professionnels non déclarés, les prestataires non immatriculés au répertoire des métiers ou encore les amateurs.

Un programme d’avantages pour les artisans

La carte Artisan permet également aux artisans, à leurs conjoints collaborateurs et à leur famille de bénéficier d’un programme d’avantages personnels, accessible via une plateforme dédiée (apcma.obiz.fr).

COVID-19 : En attendant de la télécharger, pour attester de votre statut professionnel, vous pouvez demander un extrait d’immatriculation D1. Ce document est suffisant pour permettre aux entreprises de circuler en complément des formulaires du Ministère de l’Intérieur prévus à cet effet, lors du confinement.

En savoir + : https://www.artisanat.fr/artisans-activez-votre-carte-professionnelle