COVID 19 – Le point sur la situation pour le secteur du bâtiment

Article mis à jour le 03/04/2020 à 17h30

Samedi 22 mars, gouvernement et organisations professionnelles du bâtiment (Capeb, FFB et FNTP) sont parvenus à un accord sur les conditions de reprise des chantiers dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 en cours en France.

Chantiers urgents à assurer dans le respect des gestes barrières

Selon cet accord, les entreprises doivent assurer la tenue des chantiers urgents, tout en assurant la sécurité et protégeant la santé de leurs salariés. Elles doivent donc être en mesure de respecter les gestes barrière et de fournir les protections nécessaires.

Un guide des préconisations sanitaires a été édité le 2 avril par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP), avec l’agrément des ministères de la Transition écologique et solidaire, de la Ville et du Logement, des Solidarités et de la Santé, et du Travail. Il est disponible en téléchargement ICI. A défaut de pouvoir suivre strictement ces consignes, les entrepreneurs sont invités à stopper les chantiers.

En attendant sa diffusion, l’OPPBTP avait également proposé un mode d’emploi (disponible en cliquant ICI) à destination des entreprises artisanales, PME et TPE qui doivent maintenir leur activité, toujours disponible et désormais actualisé.

Il donne notamment des conseils pour :
– organiser le maintien des activités essentielles de gestion (Plan de Continuité des Activité – PCA)
– respecter les principales dispositions permettant d’assurer la continuité des chantiers urgents ou de dépannages
– anticiper un arrêt des chantiers et prévoir les tâches essentielles qui doivent être maintenues
– assurer une reprise partielle en période de confinement
– anticiper la reprise de l’activité pour pouvoir redémarrer rapidement

L’Aide au plan de continuité des activités peut être téléchargée en cliquant ici. Ce document apporte également des précisions sur la mise en pratique des gestes barrière indispensables pour protéger la santé et la sécurité des salariés.

Attention, si les conditions de prévention ne sont pas remplies, l’OPPBTP recommande l’arrêt des chantiers.

Des garanties pour les entreprises à l’arrêt

Pour les entreprises et les salariés du BTP concernés par la baisse voire l’arrêt de l’activité, l’accord prévoit des garanties concernant les mesures d’urgence prévues par le Gouvernement, au même titre que les entreprises d’autres secteurs.

L’ensemble de ces mesures à retrouver sur notre article unique

Ressources

Téléchargez les documents justificatifs pour vos déplacements et ceux de vos salariés

Le site de l’OPPBTP