Le statut de conjointe collaboratrice : pourquoi, pour qui, comment ?

En France, les conjoints d’artisans qui s’impliquent dans l’entreprise familiale peuvent bénéficier d’un statut officiel. Ce dernier assure une reconnaissance du travail fourni et le respect des droits individuels du conjoint.

Aujourd’hui, la loi intègre 3 statuts : conjoint-collaborateurconjoint-salarié et conjoint-associé. En fonction de votre situation professionnelle, du statut et de la structure juridiques de l’entreprise, de votre implication dans l’entreprise et de vos souhaits personnels (niveaux de protection sociale et juridique), votre choix de statut peut varier !

Déclarer un statut n’implique pas forcément de verser un salaire : il est avant tout là pour protéger la personne déclarée et reconnaître son existence dans l’entreprise.

Autour d’un petit déjeuner, nous invitons les conjointes collaboratrices à se rencontrer et échanger sur la pertinence de chaque statut pour leur propre situation :

Mardi 11 juin 8:30 au Pôle Interconsulaire de la Dordogne 295, Boulevard des Saveurs, à Coulounieix-Chamiers

Mardi 25 juin 9:00 à l’Espace de Coworking « La Wab » 9 Rue de la Résistance, à Bergerac

Djalila Rouvera, chargée de clientèle professionnelle MAAF Pro leur présentera les évolutions liées à la protection de leur patrimoine, induites par l’application de la loi Pacte, depuis avril 2019.

Inscrivez-vous grâce à notre formulaire en ligne : https://forms.gle/KDxj3qs4mwX8j53aA