Lettre ouverte du président de la CMAI 24, Didier Gouraud, aux artisans concernés par le mouvement des Gilets jaunes

Chers collègues,

En ces moments de contestations et de difficultés pour les artisans, la Chambre de métiers et de l’artisanat de Dordogne, que je représente, se doit de prendre la parole pour s’adresser à ses quelque 12 000 ressortissants.

En tant qu’organisme consulaire apolitique, la Chambre de métiers a le devoir de répondre à la détresse de ceux qu’elle représente.  Pour tout artisan qui traverse des difficultés dans l’immédiat ou dans le futur, nous inaugurons le numéro vert SOS Artisans (0 805 950 006), joignable du lundi au vendredi de 8h à 20h, non stop.  Chacun peut y indiquer ses difficultés (perte d’activité, difficultés financières…). Après avoir laissé vos coordonnées, un agent de la Chambre de métiers vous rappellera pour déterminer les moyens d’action disponibles pour vous aider à traverser cette crise. Il s’agit de notre cœur de mission.

De plus, pour ceux qui connaissent des pertes d’exploitation liées au mouvement social, une série de mesures exceptionnelles, mises en place par le ministère de l’Economie et des finances, est à votre disposition :

  • Étalement des échéances fiscales et sociales
  • Chômage partiel
  • Ouverture complémentaire le dimanche
  • Indemnisation par les assurances
  • Octroi de financements de court terme
  • Octroi ou maintien de crédits bancaires

Plus de détails sur l’accès à ces mesures sur notre site

Je m’engage enfin, en tant que président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Dordogne, à faire le relais de ces difficultés auprès des instances de l’État.

Didier Gouraud, président de la délégation Dordogne de la Chambre de métiers et de l’artisanat interdépartementale

Crédits photo : ComputerHotline on Visual Hunt / CC BY