Témoignage d’une reprise réussie : le Garage Boucher 2.0

A Thiviers, en Périgord vert,  Emmanuel Bordas a repris l’entreprise pour laquelle il avait travaillé des années auparavant.

Emmanuel Bordas a fait des études d’électronique tout en cultivant une passion pour la mécanique… Deux domaines qui finissent par se rejoindre lorsqu’il décide de suivre une formation d’électronicien automobile, au sein de la concession Peugeot  de Périgueux. Engagé comme technicien pendant quelques années  il a  très vite l’envie d’aller voir comment fonctionnent les plus petites structures. Et c’est ce qui l’emmène alors  à Thiviers au garage Christian Boucher il y a une quinzaine d’année.

« Ça c’est tout de suite bien passé, rapidement j’ai eu des idées d’évolutions pour le garage avec au fond l’envie d’avoir le mien … et même de reprendre celui-là ! Mais il s’agissait d’une entreprise familiale avec des habitudes de fonctionnement …  après 4 années, j’ai décidé de compléter mes compétences ailleurs tout en me disant que je reviendrai quand ce serait le bon moment ! »

Il intègre donc ensuite l’entreprise Rafaillac à Boulazac, spécialiste des pièces détachées automobiles. En tant que technicien commercial de l’atelier, Emmanuel y vend des appareils de diagnostic et gère également l’assistance et le conseil auprès des utilisateurs pendant 12 ans. Une fonction qui lui  permet de travailler avec la plupart des garages du département, sur toutes les marques de véhicules.  Dans le cadre de sa fonction de spécialiste, il reste en contact régulier avec son ancien patron… et comprend un jour que ce dernier est prêt pour une retraite bien méritée !

« J’ai tout de suite contacté la chambre de métiers et de l’artisanat, j’étais complètement novice sur de nombreux aspects…  et j’ai rapidement trouvé des réponses claires à mes questions. C’est Marie Besson, conseillère spécialisée dans la transmission d’entreprise qui a suivi toutes les étapes de mon projet, elle m’a aidé dans ma réflexion mais aussi bien sûr,  pour les démarches administratives : c’est un vrai appui !»

Après avoir consacré les 15 derniers jours de l’année 2016 au nettoyage et au réaménagement du garage, l’activité a tout de suite très bien démarré grâce à une clientèle d’habitués, mais aussi à de nouveaux clients intéressés par la spécialité électronique toutes marques d’Emmanuel Bordas.

Aujourd’hui, à 42 ans et 6 mois après le début de cette nouvelle aventure, Emmanuel Bordas ne manque pas de projets de développement pour son garage 2.0. En plus de la communication par sms et de la prise de rendez-vous  par mail qu’il propose déjà à ses clients, il espère trouver du temps pour développer un site web et pourquoi pas, des pages sur les réseaux sociaux. Il est aussi question de travaux avec la création d’un espace d’exposition des véhicules et d’un bureau dédié à la vente… mais « l’urgence va être de compléter l’équipe et recruter une secrétaire très bientôt, jusqu’à présent je gère cette partie en plus de l’aspect technique mais là, je crois que ça devient trop difficile avec l’activité qui se développe ! »  

—————————————————————–

Des questions sur la reprise / transmission ?

Contactez notre conseillère spécialisée Marie Besson : 05 53 35 87 31 / m.besson@cm24.fr

Vous êtes à la recherche d’une entreprise artisanale à reprendre ? >> Consultez la bourse des opportunités en dordogne : http://www.artisans24.com/